Financement des risques lies aux catastrophes naturelles : la Côte d’Ivoire bénéficie d’une indemnité de plus de 370 millions de FCFA (Officiel)

La Société d’assurance de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques, ou African Risk Capacity a annoncé récemment le versement de 738 835 USD environ 370 millions de FCFA en indemnités au gouvernement de la République de Côte d'Ivoire à la suite des graves déficits pluviométriques enregistrés dans la région centrale du pays pour la saison agricole 2019.

Ce financement devrait permettre de venir en aide aux familles vulnérables à mieux faire face aux graves conséquences du déficit pluviométrique et assurer leur subsistance à l’aide d’un plan d’urgence élaboré par l’Institution de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques et le gouvernement de la Côte d’Ivoire.

C'est le 6ème versement du genre effectué par la société, avec des décaissements atteignant à ce jour un total de 39 millions USD, soit plus de 21 milliards de FCFA.

«Le Gouvernement de la Côte d’Ivoire a maintenu des relations cohérentes avec la Mutuelle panafricaine de gestion des risques. Le déclenchement attendu d'un paiement d’indemnité en faveur du pays attestera une nouvelle fois de la validité du concept de l'ARC et permettra au gouvernement de venir rapidement en aide à la population touchée, réduisant ainsi considérablement la vulnérabilité et favorisant la résilience », a estimé Mohamed Beavogui, Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur général de l’Institution de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques.

Commentant l'annonce faite par l'ARC, M. ASSAHORE Jacques, directeur général du Trésor en Côte d'Ivoire et superviseur du programme ARC-CI, a salué la vision du Président ivoirien Alassane Ouattara qui a cru très tôt en ce mécanisme dont la mise en œuvre va permettre à nos populations impactées par le déficit pluviométrique de Bénéficier de cette indemnisation. «L’alerte rapide est essentielle pour les avantages que nous tirons de notre adhésion à la Mutuelle panafricaine de gestion des risques, poursuit-il. C’est la première fois que nous recevons un paiement de la part de l’ARC et nos responsables et partenaires sont prêts à se mobiliser rapidement dans la région touchée une fois que les paiements seront versés pour assurer la sécurité alimentaire de la population touchée. »

Au cours d’un atelier prévu à Abidjan du 11 au 13 septembre 2019, le Gouvernement ivoirien et ses partenaires au développement rencontreront les experts la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC) afin de discuter des modalités permettant de s'assurer que les fonds du versement prévu atteignent rapidement la population la plus touchée, conformément au plan d'urgence.

Créée le 16 juillet 2012 par les ministres des Finances de l’Union Africaine, l’ARC a pour objectif principal de mutualiser les risques liés au changement climatique, en vue de répondre efficacement aux impacts des événements climatiques extrêmes et des catastrophes naturelles.

R. K.


.

De la même catégorie

Commentaires

  1. Camala Haddon
    Reply

    Aenean auctor wisi et urna. Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis. Donec sit amet eros.

    1. Admin
      Reply

      Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis.

  2. Bradley Grosh
    Reply

    Ut tellus dolor, dapibus eget, elementum vel, cursus eleifend, elit. Aenean auctor wisi et urna. Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis. Integer rutrum ante eu lacus.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Fields marked with an are required.