Le Nigéria envisage l’exportation de riz d’ici 2022

Le Nigéria commencera à exporter du riz produit localement au cours des deux prochaines années, selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Sabo Nanono.

Dans un communiqué publié mardi 28 janvier, Sabo Nanono indique que la performance realisée par la filière s’explique par la fermeture des frontières terrestres du pays, une mesure qui a entraîné une augmentation de la production de nombreuses rizeries nationales qui fonctionnaient au-dessous de leur capacité avant la fermeture.

«Avant la fermeture de notre frontière terrestre, la plupart de ces rizeries fonctionnaient partiellement; mais maintenant, ils fonctionnent non seulement à pleine capacité, mais ils se développent également. Et si nous maintenons l’élan, dans les deux prochaines années, nous pourrons exporter du riz vers d’autres pays », a déclaré M. Nanono.

Le Nigéria compte aujourd’hui 11 usines de rizerie capables de produire de 180 à 350 tonnes de riz par jour, plus une autre, en construction, d’une capacité de production de 400 tonnes de riz par jour.

 Amadjiguéne Ndoye 

.

De la même catégorie

Commentaires

  1. Camala Haddon
    Reply

    Aenean auctor wisi et urna. Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis. Donec sit amet eros.

    1. Admin
      Reply

      Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis.

  2. Bradley Grosh
    Reply

    Ut tellus dolor, dapibus eget, elementum vel, cursus eleifend, elit. Aenean auctor wisi et urna. Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis. Integer rutrum ante eu lacus.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Fields marked with an are required.