Climate Chance 2019 : les acteurs locaux se retrouvent à Accra au Ghana

Accra, la capitale du Ghana, accueille du 16 au 18 octobre 2019 le sommet Climate Chance - Afrique 2019. Plus de 2 000 acteurs non étatiques vont ainsi discuter de la réponse à apporter au changement climatique, à l’heure où l’Afrique est gravement touchée par les conséquences de ce phénomène.


Le changement climatique est un phénomène mondialement connu. En Afrique, il est très perceptible. Ainsi, de Johannesburg au Caire en passant par Windhoek, Nairobi et N’Djamena, le changement climatique a un impact considérable sur la vie des populations. Il se manifeste notamment par la désertification, dont l’extension du Sahara constitue le fait le plus marquant. En moins de 100 ans, la surface de ce désert situé dans le nord de l’Afrique a augmenté de 10 %.

Les tentacules du Sahara viennent désormais lécher les rives du lac Tchad, qui s’assèche à leur contact. Pourtant, cette grande étendue d’eau fournit des produits halieutiques et est indispensable

à l’approvisionnement en eau potable aussi bien des hommes que du bétail, dans plusieurs pays d’Afrique centrale et de l’ouest. Au sud et à l’est du continent africain, la sécheresse touche tous les pays réduisant le débit des grands fleuves qui servent à produire de l’électricité ou à l’irrigation. C’est le cas du fleuve Zambèze. En Zambie, le barrage de Kariba qui fournit l’essentiel de l’électricité du pays (1 319 MW) affiche son niveau le plus bas depuis plusieurs années. Une situation constatée dans d’autres pays de la sous-région, notamment en Afrique du Sud, au Zimbabwe, au Kenya ou encore en Éthiopie.

Un sommet pour intensifier l’action locale en faveur du climat en Afrique

Les manifestations du changement climatique devraient encore s’accentuer si rien n’est fait pour modifier la courbe des émissions de gaz à effet de serre. Cet enjeu-là est au cœur d’un sommet qu’organise Climate Chance, une association créée dans le prolongement de la COP21 et qui mobilise les acteurs non étatiques en faveur de la lutte contre le changement climatique. Cet évènement aura lieu au Centre de Conférences internationales d’Accra, la capitale du Ghana, du 16 au 18 octobre 2019.

Le but du sommet est de mobiliser les acteurs locaux pour trouver des réponses à la problématique du changement climatique. Ces acteurs non étatiques sont plus proches des populations qui sont touchées au premier chef par le phénomène. Ainsi, le sommet Climate Chance – Afrique 2019 réunira des gouvernements locaux, des entreprises, des syndicats, des ONG (organisation non gouvernementale) environnementales, des agriculteurs, des organisations de femmes et de la jeunesse, des chercheurs et des institutions internationales.

Plus de 2 000 participants attendus

Le sommet Climate Chance – Afrique 2019, qui se tient dans la capitale ghanéenne, réunira en tout 2 000 acteurs locaux. Ce sera l’occasion pour eux d’examiner ensemble l’avancement des feuilles de route des coalitions créées lors du Climate Chance – Afrique 2018. Les huit coalitions travaillent autour du financement ; de l’aménagement urbain durable ; de l’agriculture durable, de l’alimentation et de la reforestation ; les membres de la coalition s’activeront également autour de l’énergie ; de l’adaptation et de l’eau ; sans oublier le bâtiment et la construction durables ; l’éducation et la formation ; la mobilité et les transports.

Les organisateurs de l’évènement accueilleront plusieurs hautes personnalités telles que Nana Akufo-Addo, le président de la République du Ghana, Jean-Pierre Elong Mbassi, le secrétaire général de cités et gouvernement locaux unis d’Afrique (CGLU Afrique) ou encore Soham El Wardini, l’actuelle maire de Dakar, la capitale sénégalaise.

Jean Marie Takouleu


.

De la même catégorie

Commentaires

  1. Camala Haddon
    Reply

    Aenean auctor wisi et urna. Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis. Donec sit amet eros.

    1. Admin
      Reply

      Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis.

  2. Bradley Grosh
    Reply

    Ut tellus dolor, dapibus eget, elementum vel, cursus eleifend, elit. Aenean auctor wisi et urna. Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis. Integer rutrum ante eu lacus.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Fields marked with an are required.