Emballage, formation, marketing... le riz burkinabè veut séduire

Quelque 80 acteurs de la filière rizicole au Burkina Faso se sont réunis mardi à Bobo-Dioulasso pour un atelier destiné à renforcer l’agriculture contractuelle et le marketing du riz. A l'invitation de la GIZ allemande et de l'Initiative pour un riz africain plus compétitif (Cari) des participants venus de la Boucle du Mouhoun, des Hauts-Bassins, des Cascades, du Centre-Nord et du Plateau Central se sont concertés sur les actions tendant à contribuer au respect des contrats entre producteurs et transformateurs. Il a aussi été question de la promotion de la consommation du riz local au Burkina et d’examiner ce qui est fait par le secteur privé pour former les producteurs, rapporte lefaso.net. Des entreprises de microfinance qui ont accordé des financements de plus de FCFA 200 millions sur les trois campagnes écoulée étaient présentes.

 

Cette agriculture contractuelle étant dans sa deuxième phase, on a pu constater une prise de conscience de la part des producteurs de la nécessité de produire en fonction du marché, de mettre en relation des producteurs et des transformateurs pour échanger afin de connaître les besoins des uns et des autres, de mettre à disposition des outils de formation sur les bonnes pratiques agricoles au profit des différents acteurs, etc. a souligné Boukary Savadogo, coordonnateur national de Cari.

L'importance de l'emballage a également été souligné par le  responsable de la Rizerie Wend-Yaam à Bobo-Dioulasso, Aladji Boukary Traoré. « Même si l’on produit de la qualité, si on n’a pas un bon emballage, ça ne convainc pas ».

Rappelons que le Cari est mis en œuvre au Nigeria, au Ghana, en Tanzanie et au Burkina Faso sur financement de la coopération allemande, de la Fondation Bill & Melinda Gates.

 


.

De la même catégorie

Commentaires

  1. Camala Haddon
    Reply

    Aenean auctor wisi et urna. Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis. Donec sit amet eros.

    1. Admin
      Reply

      Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis.

  2. Bradley Grosh
    Reply

    Ut tellus dolor, dapibus eget, elementum vel, cursus eleifend, elit. Aenean auctor wisi et urna. Aliquam erat volutpat. Duis ac turpis. Integer rutrum ante eu lacus.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Fields marked with an are required.